Pourquoi la sophrologie au sein d'un établissement d'enseignement?

 

 La sophrologie et la connaissance de soi :

 Mieux se connaitre permet à chacun:

        -  d'apprendre à gérer ses émotions (colère, agressivité, peur, stress...)

        - de prendre conscience de ses capacités, de ses ressources et de développer ainsi l'affirmation de soi

        - de prendre confiance en soi.

        - de développer ou de rétablir l'estime de soi

        - de savoir se fixer des objectifs et les atteindre

        - d'apprendre à lâcher-prise...

 La sophrologie permet ainsi à chacun de trouver ou de retrouver un équilibre physique, émotionnel et mental, aussi bien dans la sphère scolaire, professionnelle que privée.

 

 

La sophrologie et l'apprentissage :

Dans toute formation, initiale ou continue, l'apprentissage est présent et une détente, même légère, le favorise.

La détente favorise aussi la mémorisation, qui requiert attention, concentration et acuité sensorielle.

Or,"Toute activité intellectuelle entraine une augmentation du tonus musculaire" dit Edmund Jacobson (1888-1983) médecin américain qui théorisa la relaxation neuromusculaire.

La sophrologie, en apprenant à chacun à se détendre, va permettre un meilleur apprentissage.

 

 

La sophrologie et la relation aux autres et au savoir :

En se connaissant mieux, l'élève (ou l'apprenant) sera plus apte à communiquer avec les autres acteurs de sa vie "scolaire": élèves  ou enseignants.

Il sera aussi plus ouvert à l'écoute et à l'apprentissage.

 

 

Pour Qui?

Des élèves de tous âges: écoliers, collégiens, lycéens, étudiants, adultes en formation ou en réorientation professionnelle...

Le personnel enseignant.

Le personnel encadrant : accueil, administration, intendance, vie scolaire...

 

 

Dans quel cadre?

Etablissements scolaires: écoles primaires, collèges , lycées.

Etablissements universitaires.

Centres de formation pour adultes.

 

 

Dans quel but? 

Les objectifs sont très variés et peuvent être définis par le directeur de l'établissement, l'équipe enseignante, le Conseiller Principal d'Education...

En voici quelques exemples:

Une préparation aux examens : brevet des collèges, baccalauréat, concours internes...

Une meilleure communication au sein d'une classe, d'une équipe pédagogique...

Un ressourcement pour tous les personnels : relaxation, mieux-être.

Une amélioration de la concentration, de l'attention,de l'acuité sensorielle...

 

 

Quelle mise en oeuvre?

Les séances se pratiquent par petit groupe d'une dizaine de personnes.

Les séances peuvent être hebdomadaires, ou réparties sur plusieurs jours consécutifs, ou suivre une autre modalité.

La durée moyenne d'une séance est d'une heure et quart à une heure trente

Trois ou quatre séances sont nécessaires pour une intervention efficace (répétition de certains exercices).

 

 

Quelques exemples :

Préparation au brevet des collèges : "le brevet sans stress"

Dans le cadre de deux après-midi "banalisés", les élèves des trois classes de 3ème de ce collège étaient répartis en 3 groupes dont un groupe en sophrologie.

Chaque groupe (24 élèves en moyenne) était divisé en 2. Ainsi une douzaine d'élèves participait à 2 séances de sophrologie d'1 heure trente. Les deux  séances se sont déroulées sur 2 jours consécutifs. L'infirmière scolaire a participé à une séance.

 

 

Respect des camarades et des adultes : élèves de 6ème.

Public concerné: des élèves avec des difficultés de comportement ( beaucoup d'agressivité entre eux et peu de respect de l'institution) et avec des difficultés d'apprentissage.

Une douzaine d'élèves, choisis par les enseignants, ont participé à 5 séances de sophrologie d'1 heure 30, cinq lundis de suite.

 

Préparation à l'examen d'entrée au concours d'infirmier : 

Public concerné: des adultes de tous âges.

Deux séances d'1 heure 15.

 

Relaxation et mieux-être :

Public concerné: enseignants et personnel administratif d'un établissement scolaire.

4 séances d'1 heure trente, après la dernière heure de cours, tous les 15 jours.